Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême 2013

        A quelques encablures de mon atelier de peintre, (atelier Medina-Saludo)vient de se terminer le Festival de la BD d'Angoulême.
On peut y goûter un peu de l'air du temps, en matière d'image, et surtout une ambiance festive et cosmopolite.
Philippe Squarzoni et sa BD écolo à la MPP, un graphisme subtil doublé d'un scénario dit éco-responsable, mis en scène de manière habile et très personnelle, à travers les sensations et leurs souvenirs notamment, scénographié par la chorégraphe-scénographe Nathalie Lemaçon (compagnie Izumi), dans un dépouillement aux allures extrême-orientales.


intéressant à mon avis, les jeunes auteurs en marge, (français, italiens, allemands, anglais...), qui s'auto-présentent au Moon, dans une ambiance festive un peu gore et provoc, avec souvent, beaucoup d'élan, de passion, et de talent encore caché, c'est pourquoi on dit d'eux qu'ils forment le off du festival, le FOFF. 




Enfin, pour clore sur une note plus familiale, mon voisin, (et oui!), le sympathique Luc Fery, qui signe une oeuvre collective avec ses comparses, BD sur l'histoire de la ville d'Angoulême!

Popular posts from this blog

Au Québec, mon exposition de printemps/ Art exhibition in Québec at Melanie Poirier Gallery