Pour le Festival Traces Contemporaines, à Cahors




                    Avec le Festival Traces Contemporaines, la ville de Cahors va vivre une invasion.

 Une invasion des plus singulières où la danse aura toute sa place. Une invasion audacieuse avec deux révélations musicales.

 Une invasion itinérante avec des expositions éclatées dans la cité cadurcienne.

 Une histoire des corps se dessine, un fil musical se tend à l'infini. La création émergente se découvre. Il manquait à Cahors cette scène où l'on danse.

 LES TRACES CONTEMPORAINES l'ont rêvée. Aujourd'hui elle prend corps.

A Cahors pour la première fois, la danse rencontre la peinture, pour tracer cette histoire des corps chère à la peinture kinesthésique en particulier, que je représente avec deux séries d'oeuvres récentes: L'Amoroso, et Petite chorégraphies flamencas, huiles sur toiles de 2006.

En confrontation avec, notamment les compagnies de danse Lullaby, qui travaille à partir de l'univers du manga, et 2Temps-3Mouvements, qui évoque plus particulièrement l'univers du cirque.

Popular posts from this blog

Au Québec, mon exposition de printemps/ Art exhibition in Québec at Melanie Poirier Gallery