Pour un Art Post-Contemporain



série Humans,
(huiles sur toiles, format 10F,en expo à Albacete, Espagne)

Corinne Medina-Saludo


Pour étayer cettte série, voici quelques mots de Laurent Danchin, le critique d'art, au sujet de cet évènement émergent dit art  post-contemporain, et qui fleurit désormais au gré des galeries tel un renouveau printanier, (voir Bible de l'Art Singulier), art résolument original et décalé,  parfois aussi intimiste, en lequel je me reconnais en tant qu'humain, et qui s'adresse au spectateur en tant qu'humain également, par le biais d'émotions provoquées notamment par l"usage immodéré de la couleur, (contre le bon chic bon genre de l'art contemporain), ou par l'usage décalé du trait, tantôt graphisme exacerbé, tantôt réminiscence de l'enfance, souvent exubérant d'ailleurs, par l'accumulation de situations narratives et de personnages en action, souvent d'ailleurs dismorphiques.

A des lieues de là, l'art contemporain, aseptisé dans les  institutions officielles de la culture, inodore, insipide et indolore, bref vidé de toute vie humaine.





"Il est urgent d'échapper aux impasses de la contre-culture institutionnelle et d'ouvrir à la création une voie post-contemporaine. A l'ère de l'image de synthèse, il faut au monde une culture nouvelle. Le cycle des déconstructions s'achève : voici enfin venu le temps des fondations."

Laurent Danchin
Pour un art postcontemporain

Propos qui me touchent plus particulièrement dans ma démarche, post-contemporaine de peintre de la Figuration Kinesthésique...Ou comment le ressenti a plus que jamais pris le pas sur l'intellect.

N'est-on pas ainsi plus proche de l'humain, et meilleur témoin de ses attentes, et de ses progrès, et n'est-ce pas là avant tout le rôle de l'artiste?

CMS

Popular posts from this blog